Concours
Horrible Histoire : la vengeance est un plat qui se mange moisi

Salut les Woozens !

Voici la dernière Horrible Histoire d’Halloween !

Elle est signée -Miria- et nous a vraiment mit mal à l’aise. Bravo à elle ce conte d’horreur à moitié-cendrillon, à moitié-maison hantée nous a ravi !

 

hhouse

“Il était une fois dans la petite ville de Grindje,  un père veuf et sa petite fille.

Tout deux étaient très heureux ensemble mais le père ne pouvait élever sa fille sans presence feminine à la maison. Il décida alors de se remarier. Le père choisit une femme, elle aussi veuve, qui avait une fille du meme âge que la sienne.

Cette femme se montra horriblement méchante avec l’enfant.

Un soir alors que le père devait s’absenter et se rendre à la ville voisine, la femme refusa de garder la fille de son mari. Elle lui donna alors une toute petite part de gâteau et un petit bout de pain et lui dit d’aller dormir dans la maison inhabitée, dans le quartier le moins fréquenté de la ville.

La petite fille s’en alla donc.

Le lendemain au crépuscule on sonna à la porte.

La belle-mère alla donc ouvrir, vit la tete de son mari. La femme dans un excès de peur cria et s’arracha les cheveux. Elle entendit alors le cri de sa fille et monta à l’étage. Elle vit une tache de sang sur le mur dans la chambre de son enfant. Il était écrit: “2 JOURS IL TE RESTE 2 JOURS”.

La femme et sa fille étaient prises de panique. Elle essaya d’appeler la police mais personne ne répondit.

Par la fenêtre le ciel était orange et des bruits effrayants se faisait entendre. C’est à se moment la que l’horrible épouse se rendit compte que le paysage avait changé. Elles étaient à présent enfermées dans le manoir inhabité, dans le quartier le moins fréquenté de la ville.

Elle passa une première nuit sans souci, mais le deuxième soir s’approchait à grand pas.

Arrivée à la seconde soirée, la femme prit sa fille dans ses bras et l’emmena dans une chambre pour aller dormir. Tout se passa bien, du moins c’est ce qu’elle pensait, jusqu’au moment ou les portes et les fenêtres claquèrent. Il y avait des courants d’air monstrueux et des cris de tortures se firent entendre. Et à ce moment, sa fille se fit poignarder. La femme était condamnée à mourrir, elle le savait. Mais juste avant elle découvrit le corps de sa belle fille morte à coté d’une part de gateau moisi.

Et se fut silence.”

Quelle vengeance spectrale ! Et spectaculaire !

Dormez bien cette nuit les Woozens… Halloween vous attend !

Votre Woozband

FacebookTwitterGoogle+PinteresttumblrEmail